Les cinq conditions nécessaires à la vraie charité

Soeur

Cinq conditions s’imposent pour que la charité soit vraie :

1. Être en état de grâce.

2. Qu’elle soit mue par des motifs surnaturels.

3. Qu’elle soit efficace :

a. en tant qu’elle se rapporte à DIEU, elle doit porter à accomplir Sa divine volonté ;

b. en tant qu’elle se rapporte aux hommes, elle doit nous porter à chercher le bien du prochain.

4. Qu’elle soit ordonnée :

a. aimer DIEU par-dessus tout, et pas n’importe comment : Si quelqu’un M’aime, il garde d’abord Mes commandements ;

b. faire passer l’amour pour la patrie après l’amour pour l’Eglise ;

c. ne pas chercher le bien du prochain au détriment de notre propre bien spirituel ;

d. chercher d’abord le bien spirituel de l’âme de notre prochain et, après, le bien matériel de son corps.

5. Qu’elle se déploie dans la justice et la Vérité.

Catéchisme catholique par le Cardinal Gasparri, Chabeuil 1959, p. 759 et sv.

Source

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.