Le mariage gay est une ruse kabbaliste

Mariage gay

Utiliser le langage pour mieux tromper.

Ce qui n’est pas la même chose ne peut pas être considéré comme similaire, y compris en utilisant le même terme.

Le mariage de même sexe est de la magie noire kabbaliste.

L’utilisation du terme « mariage » pour décrire les unions homosexuelles est une tentative éhontée de redéfinir la réalité en abusant du langage.

Le mensonge fondamental de la Kabbale est que la réalité est une fonction de la pensée. Au contraire, alors que leur « magie noire » permet de manipuler notre perception de la réalité, elle ne peut pas modifier la réalité elle-même.

Néanmoins, en inversant ce qui est bon, naturel, et vrai et afin de rendre hommage à leur dieu Lucifer, ils vont très loin dans leur désir de nous voir succomber à leur possession satanique.

La légalisation du « mariage » de même sexe implique nécessairement (si les mots conservent le moindre sens) que le « mariage » de même sexe est fondamentalement égal, à savoir, est essentiellement la même chose que ce que nous avons jusqu’ici considéré comme le mariage. Mais est-ce réellement le cas ? S’agit-il vraiment de la même chose ?

L’union hétérosexuelle et l’union homosexuelle ne sont pas les mêmes, ni même ne peuvent être considérés comme équivalentes. Lorsque vous mettez un homme et une femme ensemble, de nouvelles choses se produise. En premier lieu, un homme et une femme peuvent se livrer à une union génitale basée sur leur complémentarité biologique. Ils peuvent également profiter d’une union personnelle plus profonde sur la base de cette complémentarité spéciale psychologique, affective, spirituelle rendue possible par la polarité masculine et féminine.

Enfin, l’union hétérosexuelle est marquée par un potentiel procréateur, à savoir, la possibilité que leur union physique entraîne l’apparition d’une nouvelle vie.

En revanche, chacune de ces caractéristiques, qui sont à juste titre considérées comme bénéfiques pour le bien-être des conjoints, la stabilité de la société, et l’avenir de la civilisation, sont totalement absente de la relation homosexuelle. L’union hétérosexuelle est unique et exclusive.

Si je peux faire une analogie brutale, quand vous mettez une clé et la serrure correspondante ensemble, quelque chose de nouveau vient à l’existence : le pouvoir de verrouiller et de déverrouiller les portes. Deux clés ou deux verrous restent tout à fait inutiles dans un tel but. De toute évidence, la relation entre la serrure et la clé est qualitativement différente de la relation entre deux clés ou deux serrures. En aucune façon elles ne peuvent être considérées comme des égales.

Utilisant le même mot et concept pour décrire à la fois l’« union » hétérosexuelle et homosexuelle est une tentative de redéfinir la réalité en changeant notre langage et notre loi.

Orwell

Ce serait comme déclarer par force de loi que la forme jusque-là connue comme un triangle doit être appelée un carré et doit être traitée comme si elle était un carré. La modification de la définition d’un triangle ou le fait d’appeler carrés des triangles ne peut pas fonctionner.

Tandis que les angles intérieurs d’un carré doivent faire une somme de 360, les angles intérieurs d’un triangle doivent être de 180 degrés. Ces états de choses sont indépendants de la perception ou des préférences de quiconque et ils peuvent être connus avec une certitude apodictique.

Cependant, le fait que la légalisation du « mariage » de même sexe soit maintenant soutenue au nom de « l’égalité » se prête également à un type de reductio ad absurdum d’une telle position. Les bisexuels n’ont-ils pas également le droit à « l’égalité ? »

Selon la même logique, les bisexuels devraient être autorisés à former un mariage légal de trois personnes avec un conjoint de même sexe et un conjoint de sexe opposé. Vous ne pouvez pas « discriminer » les bisexuels maintenant, n’est-ce pas ?… et si un de ces conjoints est aussi bisexuel… et ainsi de suite ? Eh bien, alors nous pourrions avoir une longue chaîne de couples mariés, qui, si elle était étendue assez longtemps, pourrait éventuellement englober un très grand groupe de personnes en effet… « Amour quand tu nous tiens ! »

Tout cela est ridicule, mais c’est ce que vous obtenez lorsque vous insistez sur la redéfinition du mariage pour servir un agenda occulte (juif satanique), au lieu d’insister sur le fait que nos mots et concepts correspondent à l’ordre naturel.

En effet, je crains que le but occulte derrière la légalisation du mariage de « même sexe » est de diluer la signification du mariage afin d’amener à la destruction de cette institution (et avec elle la destruction de la famille naturelle).

Avez-vous lu récemment Le Meilleur des mondes ? Nos dirigeants (les banquiers centraux internationaux) veulent faire en sorte que l’individu atomisé soit impuissant face à l’État. Malheureusement, ces banquiers ont une vision globale pernicieuse pour toute l’humanité. Selon les mots du fondateur du Crédit Social C.H. Douglas (1879-1952) : « La plupart d’entre nous ont une réticence naturelle à accepter le fait que l’occultisme joue un rôle considérable dans les affaires mondiales. Il s’agit d’une grossière erreur. Il est l’adversaire principal de la civilisation chrétienne. Les forces dont il dispose sont probablement amorales ; mais l’intention des personnes qui en font usage est satanique. La cabale juive est l’une de ses principales racines ».

Tom Bothwell – Le développement de la domination mondiale (Sydney: marée Publications, 1969)

Source

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, Article, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.