Mgr de Ségur sur la relation entre Jésus-Christ et son Église

Mgr de Ségur

Jésus-Christ et l’Église forment un tout indivisible ; le sort de l’un, c’est le sort de l’autre ; et de même que là où est la tête, là également doit se trouver le corps, de même les mystères qui se sont accomplis en Jésus-Christ durant sa vie terrestre et mortelle doivent se parachever en son Église durant sa vie militante d’ici-bas. Jésus-Christ a eu sa Passion et son crucifiement : l’Église doit avoir, elle aussi, et sa Passion, et son crucifiement final.

Mgr de Ségur – De la Passion, de la résurrection et du triomphe final de Jésus-Christ en son Église (1897)

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.