La basilique Saint-Vincent à Metz transformée en discothèque


Selon les mots du Républicain-Lorrain, « des DJ ont remplacé le prêtre en installant leurs platines sur l’autel de la basilique Saint-Vincent ».
« La nef gothique est dans la pénombre, c’est depuis le chœur que déferle le son. Nous voici au festival de La Metz électronique. Les DJ Qatataq, Mercure right now, Madar se sont succédés aux platines. À présent, c’est Mehdi C, arrivé le matin même de Nice, qui officie, une croix dorée sur la poitrine, devant une trentaine de danseurs. Un spot magique ! »

Sacrilège

Voilà à quoi mène la déchristianisation de notre pays, dont les évêques sont les fautifs : à la décadence, au sacrilège et à la profanation…

Source

Publicités
Cet article, publié dans Vidéo, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.