Le peuple juif, ennemi du Christ, de son Église et de la civilisation chrétienne

De la Cabale au progressisme

Les juifs sont un peuple messianique. Dieu sortit Abraham de sa terre afin de faire de lui le père d’un grand peuple d’où devait naître le Messie, Jésus-Christ, le Sauveur du monde. La descendance de ce peuple était sa raison d’être : de lui, de son sang, devait sortir le Sauveur ; mais il fit partiellement défection. Non seulement il ne reçut pas le Messie, mais il le condamna à mort. Sa raison d’être a dès lors changé pour devenir celle d’un ennemi naturel du Christ, de l’Église et de l’œuvre de l’Église, la civilisation chrétienne.

Abbé Julio Meinvielle – De la Cabale au progressisme (éditions Saint-Rémi, 1970)

Publicités
Cet article, publié dans Article, Formation, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.