La franc-maçonnerie s’expose, du tablier de Voltaire aux dessins de Corto Maltese

corto-maltese

Le week-end des 17 et 18 octobre, dans le cadre des journées du patrimoine, le musée de la franc-maçonnerie ouvre gratuitement ses portes aux visiteurs. Situé rue Cadet, dans le 9e arrondissement de Paris, quartier général du Grand Orient de France (GODF), ce musée ne montre bien entendu que ce que la secte maçonnique veut bien rendre public. Et tout y est orienté à la gloire des forces occultes.

On peut notamment y voir le tablier maçonnique de Voltaire.

Trois grandes planches dessinées retiendront cependant l’attention car elles sont exceptionnellement exposées et retracent le rituel maçonnique d’une initiation dessiné par Hugo Pratt quelques semaines avant sa mort. Les maçons présentent ces dessins comme le « testament maçonnique » de l’auteur des aventures de Corto Maltese.

Vu la popularité des albums de Corto Maltese, la franc-maçonnerie y voit un moyen d’attirer à elle. Le dimanche 18 octobre à 15 h, le musée proposera d’ailleurs une conférence intitulée Corto Maltese et les secrets de l’initiation : imaginaire et franc-maçonnerie à Venise autour d’Hugo Pratt.

Les francs-maçons rappelleront-ils qu’Hugo Pratt a aussi porté la chemise noire des fascistes italiens et qu’il n’a pas toujours été un adepte du multiculturalisme ?

Source

Advertisements
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.