Étienne Couvert sur la trahison des libéraux

La gnose universelle

La nouvelle religion maçonnique est imprégnée d’œcuménisme. Elle ne semble respecter les religions que pour les mieux détruire ensemble et se substituer à elles. On voit dans quelle illusion profonde ont plongé tous ces seigneurs, tous ces religieux qui ont adhéré en foule aux loges maçonniques au cours du XVIIIe siècle, jusqu’à Joseph de Maistre compris. On ne peut que se montrer très sévère pour ces historiens qui continuent à nous présenter les loges sous un aspect si favorable au christianisme et on sent monter en soi la colère contre ces prélats et ces prêtres traîtres à leur foi qui veulent, disent-ils, réconcilier l’Église et la franc-maçonnerie.

Étienne Couvert – La gnose universelle

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.