Le « catholique » François Fillon ne remettra pas en cause l’avortement

fillon

« J’ai écrit (dans mon livre) que l’avortement était un droit fondamental. Ce n’est pas ce que je voulais dire. Ce que je voulais dire, c’est que c’est un droit sur lequel personne ne reviendra. Philosophiquement et compte tenu de ma foi personnelle, je ne peux pas approuver l’avortement« , a d’abord affirmé François Fillon (Les Républicains) avant de se raviser et de déclarer qu’il n’a jamais remis en cause l’avortement.

S’il était élu président de la république, Fillon ne reviendrait donc pas sur la légalisation de l’avortement, « au nom de l’intérêt général » (sic) ! Ce n’est certainement pas avec ce genre de « catholique » du système que la France se redressera mais avec des hommes de convictions qui font passer le bien du pays avant leur carrière politique.

Publicités
Cet article, publié dans Vidéo, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.