Le Front National et la franc-maçonnerie

collard

La répulsion définit a priori leurs relations. Si le Front national est “franc-maçonnerie – incompatible” pour toutes les obédiences, l’inverse ne serait pas toujours vrai. Certains francs-maçons auraient donc rejoint les rangs du FN. Des tête-à-queue idéologiques opérés non sans crissements de pneus. En témoigne la création, il y a un an, sous l’impulsion de Gilbert Collard (membre de la Grande Loge nationale française), du cercle Fraternité. Au sein de ce groupe de réflexion, les “frères” (150, selon notre source) partageraient les difficultés rencontrées au sein de leurs loges du fait de leur proximité avec le Front national. Ses membres se réuniraient une fois par mois à Marseille, Perpignan ou dans le Gard. Ironie de l’histoire, un autre cercle du Rassemblement bleu marine, lui aussi baptisé Fraternité, dédié aux questions sociétales et familiales a été créé, mi-octobre.

Source

Note de notre rédaction :
Le FN n’est en rien incompatible avec la franc-maçonnerie. Il est républicain, démocrate, laïciste, et désormais infecté de frères trois points. Le parti de Marine Le Pen est à présent dans la norme des partis politiques, malgré son opposition à l’immigration massive. Que le franc-maçon Gilbert Collard ait créé ce cercle Fraternité n’a rien d’étonnant.

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.