2e tour de l’élection présidentielle : le CRIF, le GODF et le B’naï B’rith appellent à voter pour Macron

Christophe Habas, Grand Maitre de la secte maçonnique du Grand Orient de France (GODF), au blog « la Lumière, le blog franc et maçon de l’Express » :
« Nous sommes inquiets de la progression de Marine Le Pen. Sans hésiter, nous appelons à faire barrage au FN en votant pour le seul candidat républicain : Emmanuel Macron. Il s’agit de défendre les fondements de la République, les valeurs démocratiques et laïques, pas la laïcité dévoyée par le FN… Nous espérons sans équivoque qu’Emmanuel Macron soit le prochain président de la République et nous aurons ainsi cinq années de répit pour œuvrer en faveur d’une société où la question sociale figure au centre. »

Communiqué du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juive de France) :
« Au-delà de la satisfaction de voir un candidat défendant les valeurs démocratiques et républicaines en tête », le Crif constate « avec inquiétude », dans un communiqué, que « les candidats des extrêmes représentent plus de 40% des suffrages exprimés…  Dans la configuration du deuxième tour, le Crif lance dans un appel clair à voter pour Emmanuel Macron. »

Communiqué du B’nai B’rith (franc-maçonnerie exclusivement juive) :
« Le premier tour des élections présidentielles a donc vu se qualifier Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour. Après une campagne folle, les résultats de ce premier tour sonnent comme un choc. Les deux partis de gouvernement ayant dominé la vie politique française ces dernières décennies n’ont rassemblé qu’à peine plus de 25% des voix et ne sont pas présents au second tour. Dans le même temps, les partis extrémistes, populistes et démagogiques représentent plus de 40% des votes. Du jamais vu dans l’histoire de notre pays. Une telle situation rappelle si besoin était l’état de fracture d’une société traversée par les doutes et les divisions.
En tant que citoyens français, nous ne pouvons qu’être inquiets de voir l’extrême droite, porteuse de haine et de divisions, et qui constitue un danger pour nos valeurs démocratiques et républicaines, être ainsi aux portes du pouvoir.
En tant que français juifs, nous ne pouvons que rappeler que ce parti extrémiste, avec son histoire, ses valeurs et ses partenaires en Europe, est contraire à ce qu’est et ce que représente le judaïsme. Ce parti et ses représentants ont toujours été, sont, et resteront une menace pour notre avenir.
Pour la défense des valeurs de la République auxquelles nous sommes attachées depuis toujours, le Président du B’nai B’rith France Serge Dahan et le Bureau National appellent à se rendre aux urnes le 7 mai prochain et à faire barrage à l’extrême droite et à sa représentante en votant pour Emmanuel Macron. Il y va de l’avenir de notre pays. Le rassemblement républicain n’est pas une option. C’est une nécessité absolue.
Dans un tel contexte des plus incertain et propice, on l’a vu, aux dérives les plus dangereuses, l’histoire, les valeurs et les combats du B’nai B’rith sont plus que jamais d’actualité. Le temps de la reconstruction pour une République forte, stable et apaisée sera long. Ce combat est devant nous. Il sera de notre responsabilité à tous de le mener ensemble et sans relâche. »

Source

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.