Le grand rabbin de France appelle à voter pour Macron

« Il faut appeler tous ceux qui croient et qui espèrent en la France à voter pour Emmanuel Macron, parce que c’est lui qui porte, maintenant, cette espérance de fraternité », a déclaré aujourd’hui le grand rabbin de France, Haïm Korsia.

Pour le chef religieux de la première communauté juive d’Europe, ce que l’extrême droite et sa candidate Marine Le Pen représentent, « c’est une France réduite aux acquêts ».

« Or, dès qu’il y a une politique du rejet de quelqu’un, quel que soit ce quelqu’un, ce n’est plus la France », estime-t-il.

Selon le grand rabbin Korsia, « il faut qu’on défende ce concept de fraternité qu’on a pu voir réémerger dans la marche du 11 janvier 2015 (après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, NDLR): il faut maintenant que ce principe de fraternité soit vivant dans les urnes ». (…)

Vu « les données du second tour », il faut « absolument voter pour Emmanuel Macron, le choix est simple. Cela n’a rien à voir avec une proximité idéologique avec des personnes; je me dois d’être neutre institutionnellement. Mais, dans ce cas de figure, il ne s’agit pas d’être neutre. Yves Simon chante ‘le silence est toujours complice ou trompeur’. Aujourd’hui, s’abstenir c’est être complice ou trompeur », estime-t-il.

Pour le grand rabbin de France, lors des législatives, « chacun pourra reprendre son positionnement politique, idéologique ».

Mais au second tour de la présidentielle, « il faut appeler tous ceux qui croient et qui espèrent en la France à voter pour Emmanuel Macron, parce que c’est lui qui porte, maintenant, cette espérance de fraternité. Comme l’ont rappelé d’ailleurs avec beaucoup de force, de courage, d’engagement et de fidélité républicaine François Fillon et Benoît Hamon », souligne le grand rabbin de France.

« Est-ce qu’il y a une possibilité de tergiverser quand le coeur même de ce qu’est la France est en jeu ? Comme le dit ‘Le Chant du départ’, la République nous appelle. Quand on est responsable politique, on ne peut pas dire ‘je vous laisse choisir' », fait-il valoir.

Source

Note de notre rédaction :
Sans surprise, juiverie et franc-maçonnerie se sont prononcées ouvertement en faveur du banquier de Rothschild entre les deux tours de l’élection présidentielle. Ceci est la confirmation que Macron est le candidat que le système veut nous imposer.

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, Article, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.