Vladimir Poutine : « Les migrants constituent une menace pour l’Europe »

Le président russe Vladimir Poutine a rappelé une vérité d’évidence en dénonçant l’invasion de l’Europe par les masses afro-musulmanes, la qualifiant de « menace » existentielle.

Sputnik News (source) :

Le président russe Vladimir Poutine est convaincu que sa politique migratoire menace l’avenir de l’Europe. Le numéro un russe a fait ce constat lors d’une réunion du Conseil pour les relations interethniques dans la ville russe d’Astrakhan, le 31 octobre.

Pour justifier sa déclaration, M. Poutine a noté les crimes graves commis par des migrants arrivés en Europe du Proche-Orient et de l’Afrique. En particulier, il a rappelé le cas de viol d’un petit garçon en Autriche par l’un des migrants dont la condamnation a été finalement annulée.

Le président russe a ajouté :

En outre, le chef de l’État a suggéré que ce qui se passe maintenant dans l’Union Européenne est le résultat de la « culpabilité devant ces migrants » et de l’« érosion des valeurs traditionnelles nationales ». « Il est même difficile d’imaginer ce qu’ils font là-bas », a souligné le président russe.

Ce discours est en totale opposition avec celui de la caste politique d’Europe de l’Ouest, Hexagone en tête. Malgré les vagues d’attentats djihadistes, la progression fulgurante de l’islamisme, la criminalité allogène endémique et la destruction du socle ethnoculturel européen, les caciques du système continuent de marteler que l’immigration continuera, s’amplifiera, quoique les populations en pensent :

On comprend pourquoi la diabolisation de la Russie n’a de cesse de s’amplifier à mesure que l’Europe de l’ouest se transforme en gigantesque bidonville islamique.

Source

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.