Le catholicisme est la seule religion anti-magique

Dans le catholicisme, le mystère est transféré du créé à l’incréé. Ce qui dépasse la raison humaine est transféré au transcendant. C’est ce qui permet la raison humaine. Il faut que le Père incarne le Fils pour que l’homme ait une raison qui lui permette d’étudier la nature. La nature n’est plus le corps de Dieu parce que le père est transcendant, « les choses cachées depuis la fondation du monde » sont révélées par le Fils, si bien que l’homme peut étudier le créé sans peur. Par la Trinité, et la Trinité seule, la magie est écartée de la Science.

La magie est la forme primitive de la Science, mais celle-ci n’est véritablement devenue objective donc rationnelle qu’avec l’abandon de la magie, c’est-à-dire lorsque la métaphysique du christianisme a délivré la nature de ses mystères en distinguant l’Être créé et l’Être créateur.

Seul à respecter la métaphysique du dualisme de l’Être de la bible, le dogme catholique est le seul à être rationnel parce qu’il est le seul à exclure toute magie. Le christianisme est l’unique religion à libérer l’homme de la croyance magique archaïque parce que l’unique à exclure la magie de toute idée religieuse.

Le rejet de la magie est donc un des fondements de l’Occident chrétien au même titre que la métaphysique du dualisme de l’Être, et par suite le retour de la magie constitue à l’égard de l’Occident chrétien une menace de mort au même titre que celui d’une métaphysique moniste. Et comme ces deux « éternels retours » ne vont pas l’un sans l’autre, il n’y a pas d’alternative…

En un mot, dès lors que le rationalisme moderne est une inversion du rationalisme scolastique, il est impossible métaphysiquement qu’il ait accès à la Raison.

Alain Pascal – La guerre des gnoses

Source

Cet article, publié dans Article, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.