Les conséquences désastreuses du concile Vatican II

Les fruits empoisonnés de Vatican II ne sont que trop visibles : effondrement des vocations religieuses et sacerdotales, raréfaction de l’assistance aux offices dominicaux, perte de la foi, indifférentisme et scepticisme, effondrement de l’esprit apostolique et missionnaire, délitement des repères moraux, inculture religieuse abyssale, apostasie universelle, dépravation des mœurs, perte de la pudeur et de la modestie chrétienne dans le langage, dans les conversations, dans les vêtements, développement de l’athéisme, du matérialisme, essor des sectes et des mages en tous genres, promotion des unions contre-nature, massacre des innocents à travers l’avortement et la pornographie de masse, refus de la transmission de la vie à travers la banalisation de la contraception, déchirement des familles, explosion des suicides, individualisme forcené, dépressions, etc.

Jérôme Bourbon – Rivarol n°3348

Pour vous abonner au journal Rivarol, veuillez vous rendre sur : Abonnements à Rivarol. Vous pouvez également remplir et envoyer ce document.

Pour aller plus loin au sujet du concile Vatican II :

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.