Macron et la négation de la France

Quand Macron ose dire que les manifestants sont la négation de la France, il ment car les gilets jaunes sont précisément des Français de souche, le plus souvent provinciaux, de catégories populaires ou de classes moyennes, qui souffrent, qui se sentent et se savent dépossédés, qui comprennent qu’on les manipule et qu’on les trompe, même s’ils ne connaissent pas forcément les arcanes du système politique actuel, qui sentent confusément qu’on les conduit à la ruine et à l’asservissement et qui ne veulent pas mourir ni vivre en esclaves.

C’est Macron et sa misérable clique de mafieux et d’invertis mentaux et sexuels qui sont la négation de la France, de son histoire, de son passé, de ses racines, de son génie, de sa foi, de ses mœurs, de son être historique.

Jérôme Bourbon – Rivarol n°3359

Pour vous abonner au journal Rivarol, veuillez vous rendre sur : Abonnements à Rivarol. Vous pouvez également remplir et envoyer ce document.

Cet article, publié dans Article, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.